Auteur : Fida Dakroub

Histoire, Symbole et Discours. Étude de la construction dialogique des énoncés chez Amin Maalouf

Fida Dakroub GÉNÉRALITÉS  Parmi les écrivains francophones d’origine arabe, Amin Maalouf est considéré comme l’Homère du roman historique. Né à la croisée de l’Histoire du Mashreq, il possède plusieurs appartenances identitaires. Homme d’Orient et d’Occident, de la chrétienté et de la civilisation musulmane, il a « conquis » l’Académie française…

Les accords Sykes-Picot ou L’Ancien-Ordre du Proche-Orient

Fida Dakroub Beaucoup de malheur a surgi de ce monde par la confusion et les choses tues[1]. On publie ouvrage sur ouvrage, article sur article, la plupart même cinq ou six fois pour qu’ils ne se perdent pas au cours du long chemin de la prétendue « révolution » syrienne.…

Trace, Présupposition et nisba géographique Étude dialogique du mot roum chez Amin Maalouf

Fida Dakroub La problématique Si le mot roum désigne, dans le contexte des écrits arabes modernes, les chrétiens du rite oriental orthodoxe, et dans le contexte des chroniques musulmanes du « Moyen-âge », les Byzantins – eux-mêmes fondateurs de l’Église orientale orthodoxe -, son usage dans les romans historiques d’Amin…

De quel sacré, de quel profane ?

Fida Dakroub La problématique De quel sacré / de quel profane ? Si le mot « profane » évoque forcement, dans le contexte des écrits des fondateurs de la sociologie et de l’anthropologie, son antonyme « sacré », en créant chez William Robertson Smith une dichotomie de type x ≠…

Trace, Présupposition et nisba géographique Étude dialogique du mot roum chez Amin Maalouf

Fida Dakroub Western University Télécharger l’article en PDF La problématiqueSi le mot roum désigne, dans le contexte des écrits arabes modernes, les chrétiens du rite oriental orthodoxe, et dans le contexte des chroniques musulmanes du « Moyen-âge », les Byzantins – eux-mêmes fondateurs de l’Église orientale orthodoxe -, son usage…

Erdogan Pacha, le dernier des sultans ottomans

Source de l’image : Democrat or sultan? The Economist, 8 juin 2013. par Fida Dakroub Généralités   Lors d’une réception au palais présidentiel à Damas, le 9 août 2011, le chef de la diplomatie turque, Ahmet Davutoglu, adressa au président syrien, Bachar al-Assad, un message dur et ferme, et lui…

Le grand chemin vers Jérusalem

par Fida Dakroub Généralités Lorsque l’émir du Qatar, Hamad, fut arrivé à Gaza, à la tête d’une importante délégation comprenant son épouse, Moza, et son premier ministre, Hamad – celui-ci un cheikh non pas un émir –, il fut accueilli par le chef du gouvernement du Hamas, Ismaïl Haniyeh, qui…

Hétérolinguisme dans les romans d’Amin Maalouf

LE PLURILINGUISME La marque la plus manifeste de l’originalité de l’écriture romanesque d’Amin Maalouf réside dans la manière ingénieuse dont cet auteur construit, dans ses romans, des réseaux discursifs différents de ceux qu’on trouve généralement dans les écritures francophones du Mashreq. En effet, c’est l’organisation polyphonique de la narration qui est à…

Les Roum chez Amin Maalouf : des Castillans ou des Byzantins ?

Généralités La modalité de l’hétérolinguisme est d’actualité dans le domaine des études littéraires francophones ; elle l’est encore plus dans l’espace africain subsaharien vu le contexte historique dans lequel le roman francophone subsaharien se développa. La recherche de Laté Lawson-Hellu sur l’œuvre de Félix Couchoro en fait preuve. Or, même…

Traces et Énoncés dans les romans d’Amin Maalouf

Dans son dialogue avec l’histoire de l’Orient – qui est en effet un dialogue au degré zéro, selon l’approche bakhtinienne –, Amin Maalouf rejette les frontières politiques qui définissent le bassin méditerranéen, et reconstruit ce monde selon ses relations d’échange commercial, culturel et linguistique qui liaient les deux côtés du…

Extraire le sous-entendu identitaire dans les romans d’Amin Maalouf

Généralités Au préalable, il faut préciser comment les énoncés de l’échange verbal entre deux ou plusieurs locuteurs fonctionnent dans la vie quotidienne. D’ailleurs, il faut noter que les énoncés comprennent deux parties : 1) une partie verbalement réalisée, actualisée ; 2) une partie sous-entendue. La partie sous-entendue n’est rien d’autre que…