Auteur : GRPL

Recension du livre de Suarez-Nani, Tiziana. – La matière et l’esprit. Études sur François de la Marche. –

Suarez-Nani, Tiziana. – La matière et l’esprit. Études sur François de la Marche. – 1705 Fribourg, academic press (info@paulusedition.ch), Bd. de pérolles 42, Suisse; 75013 paris, Éditions du cerf (www.editionsducerf.fr), 24 rue des tanneries, France 2015. – 190 x 130 mm, Xvi + 477 p. – (Vestigia 41).- € 44,00.…

Le partage de la raison chez Bonaventure et M. Foucault

Le partage de la raison chez M. Foucault et Bonaventure Nous entendons le terme de «partage» dans le sens de M. Foucault dans son débat avec Derrida à propos des Méditations cartésiennes (DE II, 102, 245ss ; 104, 281ss). Pour Foucault, la pensée cartésienne repose sur un partage de la…

Réduction de l’objet au sujet chez Maître Eckhart

La mystique dialectique comme réduction de l’objet au sujet chez Maître Eckhart La problématique de la mystique dialectique tend à réduire l’objet au sujet. D’une façon tout à fait contraire à la problématique monadologique, elle consacre le perspectivisme du sujet : son point de départ est une axiomatisation, par laquelle…

Ontologie et Monologie (5 et fin)

Bonaventure et Heidegger. Nous comprenons que les actes de la monade s’inscrivent immédiatement dans la monadologie, voire la produisent, et par conséquent que le sujet ne peut se concevoir en dehors de l’objet comme de son discours. Or, il n’en est pas nécessairement de même pour l’ontologie. C’est ainsi que…

Ontologie et Monadologie (4)

  5. Subjectivation ontologique et personnage conceptuel. Bien que la subjectivation ontologique participe de l’ordre hiérarchique des témoins, nous n’avons pas rencontré jusqu’ici, contrairement à la métaphysique [352, insert CLI] ou à la théologie [373], le personnage conceptuel qui permet effectivement à la subjectivation ontologique de recevoir l’investiture hiérarchique de…

Ontologie et Monadologie (3)

III. Ontologie et théorie de l’expression. Ceci acquis, il reste à voir comment la proposition ontologique bonaventurienne s’inscrit à travers les éléments constitutifs de la théorie de l’expression, que sont la réduction et l’analogie, l’image-sujet et le modèle exemplaire.   La réduction ontologique. Le chemin de la réduction reste obscur…

Ontologie et Monadologie (2)

Subjectivation ontologique et subjectivation hiérarchique. Il nous revient à présent de déplacer l’ontologie du cadre initial de sa problématisation, à savoir la réduction, dans la théorie de l’expression où, concurremment à la résolution du processus de réduction, devrait se trouver la proposition ontologique bonaventurienne à travers l’articulation des quatre éléments…

Ontologie et monadologie (1)

LA MONADOLOGIE BONAVENTURIENNE Ontologie et hiérarchie (1) A la question : l’essence divine appartient-elle à la hiérarchie ? il faut répondre : oui comme monade, non comme essence. Oui comme monade, puisque l’essence divine n’est pas autre chose que la monade divine ; non comme essence, puisque la monade appartient à une hiérarchie de…

UNE ÉTUDE SUR GILBERT DE POITIERS alias DE LA PORRÉE (III)

  III. DOMAINE DOCTRINAL : la philosophie de Gilbert est une philosophie de l’esprit [1]. Dans la mesure où le sujet de la raison herméneutique ne se cantonne pas aux textes de façon analytique, mais désire atteindre l’objet auquel ils renvoient, il s’établit une triangulation entre l’objet, le sujet et ces…

UNE ETUDE SUR GILBERT DE POITIERS alias DE LA PORRÉE (I)

UNE ETUDE SUR GILBERT DE POITIERS Gilbert et les études médiévales Rares sont aujourd’hui les études sur Gilbert de Poitiers. Il y a plusieurs raisons à cela. Nous en retenons deux : une lecture difficile de ses textes et la méconnaissance de son rôle historique. Si cette difficulté de lecture…

LECTURE ARCHEOLOGIQUE (II) DU PROEME DES SENTENCES DE BONAVENTURE

[325] b. Cause formelle et discours d’identification (58-80). Bonaventure parvient à sa deuxième partie : « Cum igitur quatuor sint fluvii, quatuor sunt fluviorum profunda praedictis correspondentia » (58). Sonder les profondeurs de ces fleuves revient à sonder la qualité de leur profondeur, autrement dit à établir ces qualités dans…

En hommage à René Girard

Monadologie et mimétisme : Bonaventure et René Girard. René Girard a montré dans la puissance du désir mimétique, notamment dans Mensonge romantique et vérité romanesque (Paris, Grasset, 1961) et dans La violence et le sacré (id., 1972), le ressort principal de l’action humaine, mais aussi la cause quasi irrémédiable du conflit…

La citation (VI)

III.3. Les cinq sortes de lecture. Nous reconnaissons cinq sortes de lectures capables de structurer notre recherche. Reprenons notre exemple : « User de quelque chose, c’est l’assujettir au pouvoir de la volonté » (Augustin : La Trinité, X, 11, 17 ; P. Lombard : Sent. I, chap. 3 (3), n. 1 ; Bonaventure : I Sent. 1.1,…

La citation (V)

III. LA LECTURE La lecture fait suite à l’écriture. Mais nous la prenons en compte dans la mesure où elle-même engendre à son tour une nouvelle écriture. Il s’agit non seulement du second élément de notre dialectique, mais de l’activité même des auteurs médiévaux, de la mise en œuvre des…

La citation (IV)

II.3. La multitude des auteurs. La série verticale du tableau est constituée par les auteurs (cause efficiente). Selon notre exemple, nous avons : Augustin, P. Lombard et Bonaventure, auxquels nous ajoutons de nouveaux éléments intermédiaires (A1. A.2) et complémentaires (C.1). A. Augustin : celui-ci est ici le représentant de tous les auteurs…

La citation (III)

II. PREMIERS PROBLÈMES Avant de revenir à la citation elle-même, nous pouvons répertorier 4 problèmes liés à la constitution de notre tableau, qui, à la manière des médiévaux, pourraient être considérés comme l’unique problème des 4 causes : La possibilité de remplir les cases de notre tableau (cause finale). La nécessité…