Auteur : Bénédicte Tratnjek

Série “Meilleurs voeux de Mostar” (3) : Les espaces publics à Mostar : le multiculturalisme, entre tolérance et rejet

Dans Meilleurs vœux de Mostar, Frano Petruša propose un récit dessiné autobiographique, dans lequel il revient sur son retour dans la ville de son adolescence, Mostar (voir le billet introductif « Introduction : Mostar et les espaces de la nostalgie »). Le précédent billet de la série Meilleurs vœux de Mostar proposait quelques…

Série “Meilleurs voeux de Mostar” (2) : Le pont de Mostar dans la BD : haut-lieu médiatique ou centralité ordinaire ?

Dans Meilleurs voeux de Mostar, Frano Petruša raconte son retour à Mostar, ville de son adolescence, 20 ans après l’avoir quitté : au fil de sa redécouverte de la ville et de son errance, il se souvient de cette adolescence dans le contexte de l’immédiat avant-guerre, davantage rythmée par les…

Série “Meilleurs voeux de Mostar” (1) : Introduction : Mostar et les espaces de la nostalgie

Le 9 novembre 1993, l’artillerie croate détruisait le pont de Mostar, pendant la guerre de Bosnie-Herzégovine. Ce haut-lieu de la multiculturalité de la ville de Mostar, mais aussi de toute la Yougoslavie en décomposition, était détruit avec acharnement, ne laissant plus que quelques pierres au fond de la rivière Neretva.…

Série Ethnicity 01 (4) : La guerre, la ville et la carte

Suite de la série sur le manga Ethnicity 01 avec un billet sur les représentations de la carte comme enjeu politique. “Les cartes sont très présentes, dans un grand nombre de bandes dessinées, tous styles confondus. Elles font souvent partie intégrante de l’univers décrit et permettent au lecteur d’en apprendre davantage…

Série Ethnicity 01 (2) : Sensoram, géographie d’un enfermement et espaces de la domination

La série sur Ethnicity 01 propose d’interroger ce manga au prisme de la géographie, en questionnant les liens entre ville, bande dessinée et imaginaire. La ville imaginaire de Sensoram, cité fortifiée produite dans et par un contexte post-catastrophique, nous donne à voir une géographie de l’enfermement et une géographie de la domination.…

Série Ethnicity 01 (1) : Sensoram ou la ville post-catastrophe (introduction)

Le manga Ethnicity 01 (Nobuaki Tadano, série en 3 tomes, parue en France chez Doki-Doki, 2012) a pu être présenté comme un récit dystopique (la dystopie, également appelée contre-utopie, est un récit de fiction qui propose une société imaginaire qui vire au cauchemar). Mais la ville de Sensoram, véritable espace-personnage, telle…

Série Aya de Yopougon (5) : Les territoires de la nuit, de la fête et de la drague

Suite de la série Aya de Yopougon, avec un billet consacré à l’identité urbaine de Yopougon au prisme de la géographie de la fête, de la géographie de la nuit et de la géographie de la drague. Dès les premières planches du premier tome, les territoires de la nuit et les…

“Vulgariser par les bulles” : le compte-rendu de notre première journée d’études

Compte rendu de notre journée d’études “Vulgariser par les bulles. Sciences et BD” par Irène LE ROY LADURIE.   La journée d’études s’est déroulée en deux temps, d’un côté autour de chercheurs ou d’acteurs de la bande dessinée ouverts à des problématiques pédagogiques et de l’autre avec l’entretien d’un auteur…

Ville et Bande dessinée : éléments de réflexion autour du manga “Code geass”

En lien avec notre journée d’études “Ville et bande dessinée“, voici quelques réflexion autour d’un manga animé, issu du studio Clamp (célèbre pour de nombreux mangas tels que RD Vega, X, Card Captor Sakura, Tsubasa Reservoir Chronicle, xxxHolic ou encore Gate 7), Code Geass, par lequel on discutera des représentations de la ville dominée par…

Un livre : La Grande Guerre dans la bande dessinée

Plusieurs pistes de réflexion sont ouvertes par l’ouvrage La Grande Guerre dans la bande dessinée (de 1914 à aujourd’hui) : la représentation de l’histoire dans la bande dessinée, la représentation de la guerre dans la BD, l’histoire de la représentation de l’histoire dans la BD, l’enjeu de mémoire dans la BD,…

Le manga, ça sert aussi à faire de la géographie ?

“Parler du manga pour faire de la géographie, voyons, tout cela n’est pas sérieux ! Cessons de détourner la célèbre formule d’Yves Lacoste pour lui faire dire n’importe quoi ! Et pourtant, ce propos est bel et bien sérieux !“   Ce texte a été initialement publié sur le site des Cafés géographiques (que…

Les cartes de Pratt, pour un premier (sur)vol du monde de Corto Maltese

Le voyage est au coeur de la célèbre oeuvre d’Hugo Pratt, Corto Maltese. En 2011, la Pinacothèque de Paris a organisé une exposition autour du Voyage imaginaire d’Hugo Pratt, entremêlant les influences littéraires sur l’oeuvre d’Hugo Pratt, son travail d’aquarelliste et ses planches de bande dessinée (voir la vidéo d’un entretien…