Auteur : Christophe Rodo

L’apaisante frayeur (chronique 117)

Histoire effrayantes, films d’horreur… aimer avoir peur pourrait s’expliquer par certains avantages à tirer de ces expériences. Pour essayer d’un peu mieux comprendre pourquoi nous aimons nous faire peur et éventuellement afin d’identifier les bénéfices tirés de ce type de pratique, des chercheurs ont réalisé une expérience atypique dans les…

L’analgisante empathie (chronique 114)

Un simple discours empathique permettrait de soulager la douleur d’une personne souffrant. L’empathie permettrait à chacun d’un peu mieux comprendre l’autre. Mais plus que de nous aider d’une manière un peu égotiste, l’empathie pourrait également aider la personne en face de nous. Chronique diffusée le 3 août 2019. L’ensemble des chroniques…

Les aphobisants films de super-héros (chronique 111)

Afin de luter contre une phobie, regarder un film de super-héros pourrait aider. Si vous avez une peur panique des araignées ou des fourmis, regarder des films de super-héros tels que Spider-Man ou Ant-Man pourrait bien vous aider. Chronique diffusée le 13 juillet 2019. L’ensemble des chroniques est accessible sur une…

L’impactante bataille du thermostat (chronique 109)

Plus que de jouer sur le confort ressenti, quelques degrés de plus ou de moins, pourrait également avoir un impact sur les performances cognitives et ceci de manière différente pour une femme ou pour un homme. Trop chaud, trop froid, il est parfois assez complexe de se mettre d’accord sur…

L’apaisante forêt (chronique 108)

Le simple fait de regarder une forêt pourrait avoir des conséquences assez impressionnantes. Après une promenade en forêt, vous vous êtes peut-être senti plus détendu, plus à l’aise, en d’autres termes, vous vous êtes senti apaisé. Mais d’où peut bien provenir cette sensation ? Chronique diffusée le 22 juin 2019. L’ensemble des…

L’intrigante intrication linguale olfactivo-gustative (chronique 107)

Il semble établi que les odeurs sont perçues par le nez et le goût par la bouche et la langue, néanmoins, il se pourrait que les choses soient bien plus complexes. Sur le papier, les choses semblent simples. Les odeurs sont captées au niveau du nez par les récepteurs olfactifs…

L’alcoolisé syndrome de Korsakoff (chronique 106)

Plus que dangereux pour la santé, la consommation répétée d’alcool peut entrainer la survenu de lourds dommages cérébraux et une importante altération de la mémoire. Voici l’histoire d’un homme, de sa consommation excessive d’alcool et de ses sérieux troubles de la mémoire. Chronique diffusée le 7 juin 2019. L’ensemble des chroniques…

L’illusionnant café (chronique 102)

Sans même y gouter, le sentir ou en être directement au contact, le café pourrait avoir un effet excitant. La simple évocation de certains aliments ou de certaines boissons pourrait modifier notre fonctionnement physiologique, voire même notre manière de réfléchir et de penser. Chronique diffusée le 11 mai 2019. L’ensemble des…

Les perlimpinpisantes neurosciences (chronique 100)

La Tête Dans Le Cerveau est une chronique qui chaque semaine invite à découvrir les mystères et les secrets du cerveau. Et si tout ceci n’était qu’une immense supercherie ? Et si tout ceci n’était qu’une belle arnaque ?!! Les neurosciences sont un champ de recherche à la fois complexe…

L’éreintant oubli (chronique 97)

Oublier un souvenir précis peut sembler plus difficile que d’essayer de le conserver en mémoire ; au niveau cérébral, il en serait de même, oublier un élément demanderait plus d’effort que le conserver. Oublier un souvenir demande-t-il un traitement en mémoire plus important que lorsque l’on essaie de le conserver…

L’apathisante contraception (chronique 96)

Plus que de réguler le cycle menstruel, l’utilisation par les femmes d’un traitement contraceptif oral pourrait également avoir pour conséquence d’altérer la reconnaissance des émotions. Bien que les traitements contraceptifs par voie orale soient vraisemblablement parmi les médicaments les plus étudiés de l’histoire de la médecine, il semblerait que certains…

Le dormant polyglotte (chronique 95)

Apprendre une nouvelle langue, simplement en dormant semble maintenant possible, mais les résultats sont légèrement décevants. L’hypnopédie est une méthode reposant sur une théorie simple, nous pouvons apprendre de nouvelles choses complexes assez facilement en dormant. L’hypnopédie séduit, l’hypnopédie vend du rêve. Mais tout ceci est-il scientifiquement prouvé ? Chronique diffusée le…

La strangulante cravate (chronique 94)

Porter une cravate, ajoute une touche de finesse, une touche d’élégance, mais cette strangulation esthétique pourrait également avoir des effets bien moins enviables sur la circulation du sang dans le cerveau. Derrière l’esthétique de cet article vestimentaire, est-ce réellement un choix des plus judicieux que de comprimer le cou, cette…

L’endormissant bercement (chronique 93)

Hamac, rocking chair…, un léger balancement pourrait modifier le fonctionnement cérébral et aider à l’endormissement. Dès la naissance, le simple fait de bercer un enfant semble le calmer. Plus tard, adulte, à défaut de pouvoir continuer à être bercé entre des bras bienveillants, d’autres dispositifs tels que des rocking chairs…

Les arithméticiennes abeilles (chronique 92)

Conceptualiser des notions telles que l’addition ou la soustraction ne serait pas une faculté que les humains seraient les seuls à maitriser, d’autres espèces, telles que les abeilles en seraient également capables. Afin d’essayer de mieux comprendre ce que certaines espèces d’insecte peuvent avoir comme niveau d’abstraction sur le monde…

Le bonheur de donner (chronique 91)

Au niveau cérébral, donner pourrait être mieux et provoquer plus de plaisir, plus de bonheur que recevoir. Peu importe ce qui vous rend heureux, peu importe ce qui vous apporte du plaisir, toutes ces sources de bonheur sont hélas vouées au même triste destin… Plus la situation qui provoque du…