Auteur : Frédéric Clavert

1 422 776

Je voulais revenir depuis longtemps sur un billet que j’ai écrit il y a trois ans et demi. Intitulé (pompeusement) Numériser n’est pas mettre en données, son cœur était une critique de la base de données des Morts pour la France, publiée sur le site Mémoire des Hommes du ministère…

Qu’est-ce qu’«écrire» en histoire à l’ère numérique?

Marcello Vitali-Rosati a publié il y a quelques jours un billet posant la question suivante: Les chercheurs en SHS savent-ils écrire? Très mal accueillie par nombreux collègues sur Twitter en raison de son ton volontairement provocateur, une seconde version a été publiée, ainsi qu’une réponse aux commentaires reçus. Ce sont…

Traces de mémoires collectives et bases de données de la Première Guerre mondiale

Pour une proposition de contribution à un colloque, je souhaite me pencher sur les bases de données recensant des soldats1 de la Première Guerres mondiales. Il s’agit de regarder différents aspects de ces bases de données (éditeur, relation au grand public, fonctionnalités, schéma de la base de données, l’accessibilité, etc)…

À propos d’une crise de confiance

Le 14 novembre dernier, Le Monde publiait un article sur les réformes envisagées par le Ministère de la Culture pour l’ensemble de son domaine d’administration, ce qui inclut les différents services d’archives. L’article du Monde repose sur un document confidentiel publié par L’Humanité le lendemain. Peu de temps après, Vingtième…

« On tombe toujours de la même manière, dans un mélange de ridicule et d’effroi » – sur une citation d’Eric Vuillard

Dans son roman, L’ordre du jour, qui lui a valu d’obtenir le prix Goncourt, Eric Vuillard ouvre son premier chapitre en racontant cette fameuse, très fameuse, réunion de février 1933 de collecte de « dons » organisée pour Hitler par, notamment, Hjalmar Schacht – ce qui, naturellement, ne peut me laisser tout-à-fait indiférent. Je n’ai pas…

L’histoire et la « machine »

La réflexion développée ici a commencé lors de la préparation d’une communication l’année dernière (à paraître). Je me dois de préciser que je ne sais pas si elle n’a pas déjà été tenue, ni si la recherche qui pourrait en découler a déjà été menée. Si les code studies sont…

Présentation: «Les réseaux sociaux numériques comme sources primaires de l’historien.ne»

J’ai été invité par Léda Mansour et Nicolas Hubé (que je remercie chaudement) à intervenir dans leur séminaire «Analyse du Web». Je suis intervenu sur Les réseaux sociaux numériques comme sources primaires de l’Historien.ne, en prenant comme exemple, bien entendu, mes travaux autour de la Grande Guerre sur Twitter. J’ai pour la première…

Guerre et neutralité au travers des archives de deux journaux suisses romands

Dans le cadre d’un cours co-enseigné avec ma collègue Raphaëlle Ruppen Coutaz, donné à l’EPFL et ouvert aux étudiants de l’Université de Lausanne, nous allons travailler sur la base de données des archives du Temps. Le Temps est née en 1998 de la fusion de trois titres de presse suisses…

Résister à l’ère de la citation facile

Voici un billet totalement imprévu, qui doit commencer par une confidence: jusqu’à cet été, je n’avais pas lu l’Étrange défaite de Marc Bloch. L’Étrange défaite a été écrite après la défaite de mai-juin 1940. Son auteur, Marc Bloch, historien capital du premier XXe siècle, vient d’être démobilisé. Il y livre…

Résister à l’ère du temps

Résister. J’avais trouvé le thème fantastique. Plus de six mois après, j’essaye de me souvenir ce qu’il m’avait évoqué. J’avais pensé à un billet de blog qui était, dans mon esprit, déjà écrit: «Résister à l’ère du temps». J’avais même (très) brièvement pensé faire un (fort pauvre) jeu de mots:…

Le jour où l’on a le plus tweeté sur la Grande Guerre

Hier fut le jour de la grande commémoration de la bataille de la Somme, pour le centenaire de son déclenchement. Si Verdun a été commémorée avec l’Allemagne, la Somme l’a été avec le Royaume Uni. Politisée par le Brexit (présence in extremis de François Hollande côté français, David Cameron et…

L’Histoire et le flux

«Tout historien travaillant sur Twitter est condamné à finir en institution spécialisée»1. Ce billet a été commencé avec l’idée très vague de démontrer l’importance d’une notion informatique, l’API. Il a évolué, de manière assez imprévue, sans aucune référence à cette notion, sans que je ne puisse dire pour le moment…

Le site web d’un centre d’archives est une salle de lecture

À l’invitation de Martin Grandjean, j’ai eu le plaisir de participer à une table-ronde au forum des archivistes qui s’est tenu à Troyes la semaine dernière (un compte rendu est disponible sur le site du forum). L’exercice de la table ronde est toujours à la fois intéressant et frustrant. Intéressant…

L’histoire à la sauce numérique

CC Mondes SociauxUn lieu commun s’est désormais imposé depuis quelques années : dans notre « monde de données », les sciences humaines et sociales sont en pleine mutation. Avec la numérisation de leurs sources primaires, les historien.ne.s n’échappent pas à ces changements, notamment les historien.ne.s du contemporain dont les sources à venir seront…

To #DeleteAcademiaEdu or Not To #DeleteAcademiaEdu?

Il y a un peu plus de deux ans, je concluais un billet sur les réseaux socionumériques en ligne pour chercheurs avec le paragraphe suivant: Surtout, c’est la question du modèle économique d’un tel mastodonte qui interroge le plus. Qu’il soit soutenu par des financements publics ou privés, il faudra…

1 Jour – 1 Poilu: exemple de contribution des «amateurs» à la narration de l’histoire

Edit, 8 décembre 2015. Étant donné l’intérêt des commentaires, je conseille vivement à mes lecteurs de les lire. Ils sont particulièrement éclairants sur #1j1p et sur les relations entre historien.ne.s universitaires et historien.ne.s non-professionnels. La base des données des morts pour la France de la Première Guerre mondiale est l’un…