Auteur : Franck Juguet

Le néolibéralisme : expression savante de l’imaginaire marchand

Penser le néolibéralisme reviendrait à le définir comme un ultralibéralisme, c’est-à-dire une doctrine qui promeut la réduction drastique de l’État dans la vie économique et sociale, au bénéfice du secteur privé et des forces du marché, le tout sur fond d’une conception viscéralement individualiste. Une des figures emblématique de cette…

Écologie et néolibéralisme : une absolue incompatibilité

La gouvernance néolibérale prétend qu’il existerai une compatibilité entre l’économie et l’écologie. Cet oxymore lui permet de contourner, au moins dans les termes, cette « Vérité qui dérange », pour le dire comme l’ex vice-président Al Gore à propos du changement climatique. L’homme ne peut survivre qu’en étroite symbiose avec…

Du néolibéralisme comme représentation du monde

L’objectif de cet article est de démontrer la nature profondément idéologique du néolibéralisme, et plus précisément, sa profonde cohérence en tant que représentation du monde dans son ensemble. La pierre angulaire du néolibéralisme, c’est sa conception particulière de l’individualité conçu comme une sorte d’atome de l’organisation sociale, une réalité à…

Peut-on parler de révolte générale contre le libéralisme ?

Le mois jaune que nous venons de traverser a non seulement ébranlé un pouvoir qui se pensait investi d’une mission sacrée, celle d’engager la Grande Transformation d’un vieux pays perclus d’archaïsmes et totalement inadapté aux exigences de la modernité, mais il a surtout redonné confiance à de larges fractions populaires…

Le management : une idéologie de la performance ?

La cybernétique est la grande révolution scientifique du XXème siècle qui va bousculer l’ensemble des sciences en général et plus particulièrement, la science des organisations. Penser la cybernétique, c’est essayer de comprendre le passage de la modernité à la posmodernité, de la société industrielle à la société postindustrielle, de l’économie…

L’expansion chinoise : une appropriation des bénéfices de la mondialisation par la structure étatique

Un des postulats majeurs de ces dernières décennies est de présenter la mondialisation comme dépossession de l’Etat de sa souveraineté effective et de ses capacités d’intervention. Pour les libéraux, on serait ainsi passé de l’Etat national moderne et des relations internationales fondé par les traités de Westphalie de 1648, à…

Les Conférences Macy : pour une approche globale de l’individu et de la société. Partie IV

La cinquième conférence, qui porte le même intitulé que la précédente, se tient au printemps 1948. Le premier jour est consacré au sujet du langage. La rencontre est orchestrée par Gregory Bateson et Margaret Mead. Le groupe cybernétique reçoit un invité de marque en la personne de Roman Jakobson, considéré…

Les Conférences Macy : pour une approche globale de l’individu et de la société. Partie II

Durant l’été 1946, Norbert Wiener rejoint Arturo Rosenblueth à Mexico afin de travailler sur un problème nerveux directement en lien avec la question du feedback : « Nous choisîmes le chat comme animal d’expérimentation et le femoris quadriceps extenseur comme muscle à étudier ». Le dispositif expérimental met en évidence « un pattern…

Les Conférences Macy : pour une approche globale de l’individu et de la société. Partie I

Après avoir abordés la question des origines de la cybernétique, nous allons à présent pénétrer au coeur de la Matrice : les Conférences Macy. 2. Les Conférences Macy Les Conférences Macy, organisées à New-York par la Fondation Josiah Macy Jr à l’hôtel Beekman, 575 Park Avenue, à l’initiative du neurologue…

Le projet cybernétique : une dimension de la postmodernité

S’intéresser à la cybernétique, c’est essayer de comprendre un paradigme fondé sur une toute nouvelle conception de l’humain et de la société en rupture avec l’héritage humaniste de la modernité. C’est vrai que la remise en cause de l’humanisme n’est pas le seul fait de la cybernétique. La philosophie à…