Auteur : François Jacquesson

Je chéris ma douleur qui me parle de toi !

Paul Verlaine Il est absurde et vulgaire de se moquer de la douleur des autres. Il est vrai qu’elle peut s’exprimer de bien des façons surprenantes. Et le désir de se plonger dans sa propre douleur comme dans un habitat, une maison dans les arbres, une bulle au fond des…

Les noms des petites bêtes

Le monde est plein d’objets fantastiques, mais parmi les plus étranges et (parfois) les plus beaux il y a les insectes. Ils sont nombreux, en nombre d’espèces et en nombre tout court. Ils sont aussi – pour les humains – un sujet fascinant. Pour le linguiste (qui est un humain),…

Personne ne m’aime

Je voudrais savoir pourquoi personne ne m’aime. Ce n’est pas vrai : c’est seulement un exemple de grammaire ! Les éditeurs disent que si l’on met des guillemets à un titre, cela casse les ventes. Autant en emporte le vent, c’est une citation1 – mais sans guillemets. Sōseki a appelé son…

Le temps suspendu

Dans la vie, c’est bien connu, on n’arrête pas : faire ceci, faire cela, et quand c’est fini, ça ne l’est pas. Il se pourrait bien que la puissance des images (les dessins, les tableaux, les croquis, et les autres) vienne du fait que là… cela s’arrête. Cela s’arrête, mais…

La réalité est un ruban de Moebius

Le mont Fuji par temps clair. Pour Michel Le mot ‘réalité’ est comme un ruban de Moebius. C’est une copie du latin : on a pris le mot res ‘chose’ qui est un nom, puis on a fait un adjectif realis ‘réel’, puis on en a refait un nom realitas. Nom…

L’envers du point

Il s’agit du « point à la ligne ». Celui-là  . À le prendre comme ça, on se dit : mais c’est exactement la chose qui ne peut pas avoir d’envers ! C’est vrai. Mais ma question est : que se passe-t-il quand il n’y en a plus ? Acte 1. Quel…

Où sont passées les racines ?

Tout le monde veut maintenant être enraciné. Autrefois, les jeunes gens n’avaient qu’une idée, s’enfuir. Prendre le transsibérien. Maintenant, il paraît qu’ils veulent des paniers bio et afficher leur identité. Chateaubriand affichait qu’il était breton et regardait l’océan. Mais il vaquait aux Amériques et adorait être ambassadeur à Rome. Il…

Tuez le dragon !

Mesdames, vous avez longtemps couru de nombreux dangers, mais il y avait toujours (souvent, parfois) un héros qui volait à votre secours. Un Preux, qui aidait la Belle à sortir de l’emprise du Dragon. On comprend votre envie de secouer les Preux, autant que les chaînes où les Dragons vous…

La Marque jaune

Pour Rosalie Un Martien atterrit et, me rencontrant près du donjon de Vincennes, me demande : Qu’est-ce que c’est, exactement, cette marque jaune ? Evidemment, la question est très improbable, car il est prouvé depuis les pharaons que les Martiens connaissent la Marque jaune. Essayons pourtant de répondre. L’expérience montre qu’il vaut…

Rhabillez la vertu !

Passant récemment dans une ville de Province (« en Région ») que nous nommerons pudiquement R., je lève le nez pendant ma promenade et aperçois ce que vous apercevez aussi, sur le côté. Je cois d’abord rêver. Comment, une femme presque nue en haut d’un pilier, en plein centre-ville ? Et nous professons…

Ruses alphabétiques

Versailles, peint en 1668. Les ‘Leçons de ténèbres’ sont une mode musicale du temps de Louis XIV. Pour la semaine de Pâques, l’opéra était interdit. Les compositeurs chrétiens ont écrit de la musique adaptée à la liturgie. Cette liturgie était funèbre et nocturne, puisque elle rappelait que le Vendredi Jésus…

Le silence des espaces infinis

Les érudits et les curieux connaissent la formule : elle est de Blaise Pascal, qui a écrit ‘Le silence de ces espaces infinis m’effraie’. Pascal ne parlait pas des couloirs de l’administration, il parlait du cosmos, que son temps, de peu postérieur à Copernic et Galilée, découvrait peu à peu.…

L’expert et le savant

Il m’arrive de dire un savant. Mes collègues parfois sourient. Ils trouvent le mot vieilli. Avec embarras, ils disent un spécialiste, un expert. Tel de mes collègues se dira donc ‘expert en linguistique’ ou ‘spécialiste de linguistique’. Mieux vaut dire linguiste. Ils le font avec embarras, parce que tout le…

Ce qui est sous nos yeux

Je ne sais plus exactement quand c’est arrivé. Je crois que c’était pendant une enquête dans un musée à propos d’une affaire de pancarte, que je raconterai un autre jour. Le tableau représentait une Vierge Marie tout à fait normale : manteau bleu, bébé blond, sourire « intérieur » comme on dit –…

Le Virtuel et l’actualité

Avec, dans le texte, un ajout du 10 mai. Les cérémonies du 8 mai, qu’on n’ose pas dire « dégradées », montrent à quel point le Virtuel, qui bombait le torse en se présentant comme le sauveur de la Civilisation « confinée », n’est qu’un ersatz. Non pas parce que l’image serait un art…

Pourquoi y a-t-il des exceptions ?

L’instituteur qui enseigne le français (ou toute autre langue), fâché de voir ce qu’il enseigne entaché d’exceptions, décide parfois de s’en vanter. Ah ah, vous croyiez que notre belle langue était à la portée du premier Sauvage venu ?! Nous sommes constamment rejetés vers deux désirs contradictoires : se flatter que tout…
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search