Auteur : Maxime Triquenaux

Ceci (n’)est (pas) un viol. Quelques réflexions sur le point de vue en littérature à partir d’un récit de viol chez Casanova

NB : pour faciliter la lecture de ce billet, une version PDF est disponible ici.     Lisant il y a peu l’Histoire de ma vie de Casanova, je suis tombé sur un passage qui m’a littéralement estomaqué. Mélange perturbant de violence et d’humour noir, ce texte a provoqué en moi un…

Portrait du roi, portrait du président (3). Le bureau d’Emmanuel Macron

NB : pour faciliter la lecture de ce billet, une version PDF est disponible ici.   Après deux premiers billets consacrés aux portraits de François Hollande et de Charles de Gaulle, la publication le 29 juin 2017 du portrait officiel d’Emmanuel Macron, huitième président de la Cinquième République, est l’occasion de poursuivre ces…

Le rose et le bleu, ou Comment peindre une maîtresse royale ?

NB : pour faciliter la lecture de ce billet, une version PDF est disponible ici.   Parmi les nombreux portraits de Mme de Pompadour, il en est un que j’aime tout particulièrement : il s’agit d’une toile peinte par François Boucher et datée de 1758, qui se trouve aujourd’hui dans les collections du…

Le nom des gens. Quelques réflexions sur les enjeux épistémologiques de la désignation des personnes

NB : pour faciliter la lecture de ce billet, une version PDF est disponible ici. Dans le travail scientifique comme dans la vie de tous les jours, les mots que l’on choisit pour désigner quelqu’un ont toujours un sens. Les différents outils linguistiques à notre disposition (prénom, nom, appellatifs[1]…), les contraintes…

Laclos, Casanova et la culture du viol, ou du danger de fétichiser le XVIIIe siècle

NB : la rédaction de ce billet trouve son origine dans une discussion commune avec Anne GE et Caroline Muller sur la question de la culture du viol et de sa prise en compte – ou non – dans nos disciplines respectives, que sont l’histoire et les études littéraires. Si nous…

Pourquoi la calomnie a-t-elle des ailes ?

  Lisant Lucien Leuwen de Stendhal il y a peu, cette simple phrase, « Cet oubli passa pour du mépris et donna des ailes à la calomnie[1] », m’a interloqué, et je me suis posé cette question extrêmement simple : pourquoi, et depuis quand, la calomnie a-t-elle des ailes ? Gravure représentant Fama et…

Offrir des mots à des enfants perdus

Lundi 16 novembre 2015 à 10h, j’assurais mon cours de méthodologie universitaire en L1 de lettres modernes à l’université Lyon 2. Par un hasard de l’existence, c’était la troisième fois de ma très courte carrière de prof que j’avais à prendre la parole devant une classe dans ces conditions. La…

Portrait du roi, portrait du président (2) De Gaulle et sa légitimité

J’aimerais ajouter quelques mots à propos des portraits de rois et de présidents. Pour être exact, à propos d’une image en particulier, que j’ai pu prendre un peu à la légère dans mon précédent billet, alors qu’elle est en fait tout à fait passionnante dès lors qu’on y regarde de…

Portrait du roi, portrait du président

  Louis XIV en costume de sacre, Hyacinthe Rigaud, 1701 – Musée du Louvre.Depuis le livre fondateur de Louis Marin[1], le portrait du roi est une image fétiche des réflexions sur les représentations du pouvoir. Le tableau peint en 1701 par Hyacinthe Rigaud représentant Louis XIV en costume de sacre est devenu…