Auteur : Olivier Jacquot

Les notices sans cote du catalogue général de la Bibliothèque nationale de France

Le catalogue général de la Bibliothèque nationale de France (BnF) compte des milliers de notices bibliographiques sans véritable cote de la bibliothèque et donc impossible à réserver et consulter par le lecteur. Cette absence de cote de la BnF ne relève par d’erreurs dans la conversion rétrospective des anciens fichiers…

Ressources pour apprendre le nahuatl

Historia general de las cosas de nueva España Le Mexique compte 72 langues indigènes vivantes, ce qui place le pays parmi les dix premières nations ayant le plus de langues indigènes, selon le dernier recensement de l’Instituto Nacional de Estadística y Geografía (INEGI1) de 2015. Parmi ces langues, le nahuatl…

La production de fac-similés : bibliographie

Bien que l’édition de fac-similés ait longtemps tenu lieu de moyen privilégié de reproduction et de diffusion des manuscrits, les recherches bibliographiques pour identifier des articles réflexifs interrogeant ce mode de reproduction révèlent un champ pour ainsi dire déserté des historiens du livre. Malgré le succès de l’Œuvre d’art à…

Les travaux de restauration à la Bibliothèque nationale

Alors que les travaux du Projet Richelieu1 s’achèvent peu à peu sur le site historique de la Bibliothèque nationale de France, avant une réouverture complète en 2022, rappelons que le site n’en est pas à sa première restructuration. E. Boudin2, dans la revue La Construction moderne rendit comptes en 1887…

Le Retour des Estampes

Yvan Christ1, dans le numéro du 13 juin 1946 de Concorde : hebdomadaire républicain, politique et littéraire2, rendait compte de la fin des travaux conduits par l’architecte Michel Roux-Spitz à la Bibliothèque nationale3. Les notes sont de notre fait. Paris. — Cabinet des Estampes. Un aspect de la Galerie. Mansart rénovée. (photo Bibliothèque Nationale)  Les travaux…

A Paris tous les deux : choses de Paris

Dans le n° 624 du 27 février 1936 du journal Candide, p. 5, Miguel Zamacoïs publiait une chronique intitulée « A Paris tous les deux : choses de Paris » où il évoque la salle dite de travail, soit la salle Labrouste de la Bibliothèque nationale, ainsi que la salle…

La philanthropie américaniste du duc de Loubat

Joseph Florimond, duc de Loubat. The Duke of Loubat. To Professor Putnam from his friend F. Loubat Paris, Aug. 13th, 1899. Courtesy of the Peabody Museum of Archaeology and Ethnology, Harvard University, 2004.1.324.14 Le philanthrope Joseph-Florimond Loubat, dit duc de Loubat (1831-1927)1, — américaniste dont les différentes vies d’héritier et…

Fondation du duc de Loubat de 3000 francs

A partir de 19101, Joseph-Florimond Loubat (1831-1927)2 permit à l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres d’augmenter encore ses dispositifs d’aide au monde académique par la mise en place d’un prix ayant pour objet de venir en aide à des savants dans le besoin. Cette nouvelle rente est ainsi présentée dans les…

Document : Architecture des aborigènes de l’Amérique centrale

L’archéologue Louis Batissier (1813-1882)1, publia en 1843 un article intitulé « Architecture des aborigènes de l’Amérique centrale », dans la Revue générale de l’architecture et des travaux publics2. On constate chez cet archéologue imprégné de la culture classique du XIXe s., l’expression d’une esquisse de théorie diffusionniste qui sera développée…

Source : Note sur un ancien manuscrit américain inédit

Note sur un ancien manuscrit américain inédit En 1859, José Pérez1 publie dans la revue de Léon de Rosny une Note sur un ancien manuscrit américain inédit2. C’est ce document que nous transcrivons ci-après. Parmi les anciens manuscrits peints des indigènes du Nouveau-Monde, il en est un très-petit nombre qui…

Source : Sur les notations numériques dans les manuscrits hiératiques du Yucatán

En 1886, A.1 Pousse présente à la Société américaine de France une communication Sur les notations numériques dans les manuscrits hiératiques du Yucatán (Pousse, A., « Sur les notations numériques dans les manuscrits hiératiques du Yucatán », Archives de la Société américaine de France, 1886, nouv. série, tome 4, p.…

Le Dictionnaire d’archéologie américaine de la Société américaine de France, projet mort-né

Lors de la séance du 7 décembre 1885, présidée par Rémi Siméon (1827-1890)), de la Société américaine de France, la « composition d’un Dictionnaire d’archéologie américaine » est annoncée en ces termes : « Dictionnaire d’Archéologie Américaine. M. Léon DE ROSNY communique un projet de composition d’un Dictionnaire d’Archéologie Américaine.…

De l’utilité des bibliographies à l’heure des réseaux sociaux

En 2008, la British Library et le JISC1 passaient commande au Centre for Information Behaviour and the Evaluation of Research d’une étude2 pour anticiper les usages futurs des chercheurs de la génération Google, à savoir ceux nés après 1993, face à la transition numérique et notamment l’infobésité, c’est-à-dire l’afflux massif…

Francisco del Paso y Troncoso (1842-1916)

Francisco del Paso y Troncoso (1842-1916) Amoxcalli se propose de publier un modeste dictionnaire prosopographique des chercheurs, ethnologues, copistes, collectionneurs de codex méso-américains.Amoxcalli propone publicar un modesto diccionario prosopográfico de investigadores mesoamericanos, etnólogos, copistas y recolectores de códices.Amoxcalli proposes to publish a modest prosopographic dictionary of Mesoamerican researchers, ethnologists, copyists,…

Image : Joseph Teoragaron Ano8ara, chef de la Grande Tortue d’Ak8oesas-ne, sur le Katarak8i, âgé de 26 ans, arrivé à Paris en 1826, accompagné de Mr l’Abbé*** [Jean-Baptiste-François Fauvel]

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b52509845c Titre Joseph Teoragaron Ano8ara, chef de la Grande Tortue d’Ak8oesas-ne, sur le Katarak8i, âgé de 26 ans, arrivé à Paris en 1826, accompagné de Mr l’Abbé*** [Jean-Baptiste-François Fauvel]Créateur Maurin, Nicolas-Eustache (1799-1850) Sujet Portrait en pied de Joseph Teoragaron Ano8ara, chef de la Grande Tortue d’Ak8oesas-ne.Description Lithographie, d’après un dessin…

Document : La fable des Amazones chez les indigènes de l’Amérique précolombienne

En juillet 1904, dans la revue le Muséon1, Eugène Beauvois publiait un article2 recensant toutes les sources évoquant la rencontre d’Amazones dans diverses régions d’Amérique. En effet, parmi les mythes suscités par la découverte du Nouveau-Monde, comme celui de l’Eldorado ou de la Fontaine de Jouvence3, d’autres furent réactivés, comme…
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search