Auteur : Nicolas Ducimetière

MÉLANGES TIRÉS D’UNE PETITE BIBLIOTHÈQUE (29) : DU RIFIFI AUTOUR D’UNE ÉDITION AVORTÉE

DU RIFIFI AUTOUR D’UNE ÉDITION AVORTÉE : DAUDET, SCHWOB ET LES MIMES Parmi les auteurs fin-de-siècle, Marcel Schwob (1867-1905), conteur et poète proches des symbolistes, mais aussi traducteur, n’est sans doute pas la figure la plus connue du grand public. Son œuvre variée et raffinée conserve pour autant depuis toujours un…

MÉLANGES TIRÉS D’UNE PETITE BIBLIOTHÈQUE (28) : UN TRAIT D’UNION ENTRE LES SIÈCLES

UN TRAIT D’UNION ENTRE LES SIÈCLES : GUILLAUME COLLETET, POÈTE ET HISTORIEN Un achat récent (mon 303e volume de poésie imprimé entre 1600 et 1720) m’incite à vous livrer aujourd’hui un bref portrait d’un petit auteur du XVIIe siècle, Guillaume Colletet (1598-1659), plus connu, finalement, pour son travail crucial de bio-bibliographe…

MONETA (20) : VIE ET MORT D’UN EMPEREUR XXL

VIE ET MORT D’UN EMPEREUR XXL Abordons aujourd’hui le cas du premier empereur illyrien, un être hors normes à bien des égards : Maximinus Thrax, autrement dit Maximin le Thrace. Soldat sorti du rang et arrivé aux plus hautes fonctions militaires par sa seule force herculéenne, il parvint à conserver le…

MÉLANGES TIRÉS D’UNE PETITE BIBLIOTHÈQUE (27) : UN INSTANT DE LA NAISSANCE D’ « EMMELINE »

BADINAGE AMOUREUX ET CRÉATION LITTÉRAIRE : UN INSTANT DE LA NAISSANCE D’EMMELINE Quand on parle de littérature romantique française, quatre noms viennent spontanément en tête : Hugo, Lamartine, Vigny et Musset. De ce quatuor de génies (qui iront tous s’asseoir sous la Coupole), Alfred de Musset (1810-1857) était sans aucun doute l’enfant…

MONETA (19) : UN PROF DEVENU EMPEREUR

UN PROF DEVENU EMPEREUR L’histoire d’aujourd’hui tourne autour d’une monnaie fort peu commune, une silique frappée pour un empereur ou plutôt un usurpateur gallo-romain peu connu : Eugenius. Reprenons donc l’histoire où nous l’avions laissé dans Moneta (6) : Valentinien II, un empereur marionnette. Le jeune souverain, dernier représentant de la lignée…

MÉLANGES TIRÉS D’UNE PETITE BIBLIOTHÈQUE (26) : ÉCRIRE, IMPRIMER, RÉSISTER

ÉCRIRE, IMPRIMER, RÉSISTER En mémoire de mon grand-père Robert Ducimetière (1918-2011) ancien résistant (maquis de Sommand, 1942-1944) incarcéré et torturé au Pax Hôtel (Annemasse, 1944) L’esprit de résistance est dans l’air ces derniers temps, ces dernières années. Alors abordons, une fois n’est pas coutume, l’histoire littéraire du XXe siècle, par…

MÉLANGES TIRÉS D’UNE PETITE BIBLIOTHÈQUE (25) : COMMENT SAUVER MOÏSE ET L’OFFRIR À UN COPAIN

COMMENT SAUVER MOÏSE ET L’OFFRIR À UN COPAIN Au professeur Michel Jeanneret, en toute amitié, et dans l’amour partagé de ces poètes exubérants du XVIIe siècle Avant de s’enfoncer dans le conformisme encadré de la seconde moitié du règne de Louis XIV, la littérature du XVIIe siècle a fourni toute…

MÉLANGES TIRÉS D’UNE PETITE BIBLIOTHÈQUE (24) : COMMENT FAIRE POUSSER UN COPEAU

COMMENT FAIRE POUSSER UN COPEAU Victor Hugo a été rangé par la postérité dans la lignée des « hommes-océans », ce terme qu’il avait lui-même créé dans son William Shakespeare (1864) pour parler des génies universels de la littérature. Mais même l’océan est formé de gouttelettes et il en a fallu des…

MÉLANGES TIRÉS D’UNE PETITE BIBLIOTHÈQUE (22) : OMNES VULNERANT, ULTIMA NECAT

OMNES VULNERANT, ULTIMA NECAT En ce mois de janvier, c’est le moment traditionnel du changement de calendrier. Bonne occasion de se pencher sur un ouvrage qui utilisa en premier lieu ce comput du temps : le livre d’heures. « Omnes vulnerant, ultima necat » (toutes [les heures] blessent, la dernière tue), comme le…

MÉLANGES TIRÉS D’UNE PETITE BIBLIOTHÈQUE (21) : UN NOUVEAU « SOLEIL » DE LA REINE MARGOT

UN NOUVEAU « SOLEIL » DE LA REINE MARGOT En une époque où la légitime parité des sexes dans les fonctions et les professions trouve peu à peu sa concrétisation, il faut bien le reconnaître : la bibliophilie fut et (probablement) demeure un domaine essentiellement masculin. Les raisons en sont en partie évidentes,…

MÉLANGES TIRÉS D’UNE PETITE BIBLIOTHÈQUE (20) : ÊTRE OU NE PAS ÊTRE IMMORTEL…

ÊTRE OU NE PAS ÊTRE IMMORTEL… Au fil des années, mon métier m’a permis, de loin en loin,  de croiser plusieurs membres de l’Académie française[1] ou de correspondre avec eux pour tel ou tel projet[2]. Avec sa gentillesse coutumière, Jean d’Ormesson, dont j’avais découvert et admiré depuis l’adolescence La Gloire de…

MONETA (17) : TÉTRICUS ÉTANT EMPEREUR DES GAULES…

TÉTRICUS ÉTANT EMPEREUR DES GAULES… HISTOIRE RECONSTITUÉE D’UN PETIT TRÉSOR ROMAIN 274 après J.-C. Depuis quinze ans, les Gaules (Angleterre, Belgique, Rhénanie, France et Suisse actuelles), plus la péninsule ibérique, ont fait sécession. Pour mieux assurer la défense de ces territoires, un général, Postumus, a pris le pouvoir et revêtu…

MÉLANGES TIRÉS D’UNE PETITE BIBLIOTHÈQUE (19) : UNE AMITIÉ DANS LA TOURMENTE

UNE AMITIÉ DANS LA TOURMENTE : MIRBEAU ET ZOLA La littérature française « fin de siècle » compta plusieurs grands noms engagés en faveur des causes sociales de l’époque. Les lendemains, croyaient-ils, devaient nécessairement chanter… Durant l’ « Affaire » qui divisa la France, la plupart se rangèrent dans le camp des…

MONETA (16) : AU LARGE D’HISPANIOLA, LA « NUESTRA SEÑORA DE LA PURA Y LIMPIA CONCEPCION »

LE TRESOR DE LA NUESTRA SEÑORA DE LA PURA Y LIMPIA CONCEPCION (REPUBLIQUE DOMINICAINE, 1641) Rarement épave aura été autant (re)cherchée et (re)trouvée ! Après les premières tentatives espagnoles, ce fut d’abord, dès le XVIIe siècle, l’action d’un Anglais inventif, William Phips, qui devint une gloire nationale en s’emparant des richesses…

MONETA (15) : AU LARGE DES BAHAMAS, LA « NUESTRA SEÑORA DE LAS MARAVILLAS »

LE TRESOR DE LA NUESTRA SEÑORA DE LAS MARAVILLAS (BAHAMAS, 1656) Porteur d’un des plus gros trésors ayant quitté le Nouveau Monde au XVIIe siècle, le galion espagnol Nuestra Señora de las Maravillas ne fut pas victime, comme tant d’autres, d’un cyclone, mais d’un autre type d’accident maritime : une collision.…

MONETA (14) : AU LARGE DU KENT, L’ « ADMIRAL GARDNER »

LE TRESOR DE L’ADMIRAL GARDNER  (GOODWIN SANDS, 1809) Faisons résonner Rule Britannia ou plutôt Heart of Oak ! Petit accroc aujourd’hui à la thématique générale de mes billets estivaux : pour changer un peu, nous parlerons d’un naufrage impliquant non pas de bonnes grosses « pièces de huit » espagnoles en argent, mais…