Auteur : Cécile Boulaire

Comment améliorer un cours raté?

Un long trajet en train, pour répondre à l’invitation d’une ancienne étudiante devenue coordinatrice d’un réseau de bibliothèques, m’a permis de venir à bout des 99 copies de mon cours de 2e année sur les premières lectures. Le bilan est assez net, de mon point de vue : ce cours…

Borim Press: éditer et traduire

La première des maisons d’édition dans lesquelles j’ai été reçue est Borim, dont je vais dire quelque mots ici. Le 2 mai 2019, j’ai d’abord présenté aux étudiants des Beaux-arts de l’université féminine Sookmyung un exposé sur l’histoire et l’esthétique de l’album en France. Les textes apparaissant à l’écran avaient…

Un « club d’albums » à Séoul

Grâce aux contacts pris pour moi par Lee Jisun (dont on peut voir un peu du travail sur son compte instagram), j’ai pu visiter le « Picture Book Club » installé dans le sous-sol de la librairie Still Books, dont j’ai déjà parlé dans le billet précédent. Quelques mots sur cet endroit…

Une semaine en Corée

Dans le cadre des activités de recherches de l‘équipe Intru, j’ai eu la chance de passer la semaine dernière à Séoul, une semaine partagée entre rencontres, visites et conférence à l’université Sookmyung. Que soient remerciés ici tous ceux qui ont rendu possible ce fascinant séjour : en premier lieu Kang…

Prendre son temps, ou le perdre ?

J’ai terminé ce matin la lecture du réjouissant Jeu de construction de Paul Cox. Le livre reprend, sous format papier (et très soigneusement édité par les éditions B42), le blog que Paul Cox avait tenu tout au long de l’exposition du même nom, à la galerie des enfants du Centre…

À quoi sert un barème?

Saison oblige, je passe mes matinées en surveillances d’examens… à corriger des copies. C’est l’occasion, comme chaque fois, d’un retour réflexif sur ma pratique pédagogique. Nouveauté cette année : les étudiants de première année à qui j’enseigne la littérature pour la jeunesse ne viennent pas de la filière Lettres, mais sont…

Étudier les livres pour enfants en fac de médecine

Depuis 2012, j’enseigne la littérature pour la jeunesse au sein des Unités d’Enseignement et de Recherche en Sciences Humaines (UERSH) proposées au sein de la Faculté de médecine. Le dispositif UERSH fait pendant aux UERB, unités consacrées à la biologie permettant aux étudiants de médecine qui le souhaitent d’interrompre leur…

Iconotextes #3: causons bouquins (la collection)

C’est la sixième séance de travail du projet « Iconotextes ». L’ordre du jour est chargé. Mais très vite on ne le suit plus : c’est l’heure de faire le bilan du SoBD, le salon des ouvrages sur la bande dessinée qui s’est déroulé du 7 au 9 décembre dernier à la Halle…

Un nouveau cours en gestation

Alors que la fin du semestre s’annonce (avec son avalanche de copies), entre une séance du programme « Iconotextes » et une séquence du MOOC « Se former pour enseigner dans le supérieur » démarré il y a 10 jours, je tente laborieusement de monter un nouveau cours pour le second semestre. Le cours…

Iconotextes #2: origines épistémologiques du programme

Outre ses origines historiques, exposées dans le premier billet, le programme Iconotextes repose sur un ensemble de constats épistémologiques. Notre conception des iconotextes s’enracine en effet dans un certain nombre de constats critiques que nous avons au fil du temps été amenés à formuler à l’endroit des diverses disciplines qui…

Iconotextes #1: origines historiques du programme

Sous l’intitulé « Iconotextes », Album50 va accueillir, à partir de novembre 2018, les comptes-rendus des séances d’un programme de recherche mené conjointement par Cécile Boulaire et par Laurent Gerbier (en attendant que ce programme dispose éventuellement de son propre espace de publication). Pour expliquer ce qu’est le programme de recherche Iconotextes,…

La libre circulation des produits de l’esprit

Voici le troisième volet de la réflexion commencée ici et poursuivie là. Parlons un instant des taux pratiqués à ce péage. Mon université, par exemple, calcule chaque année le « bonus qualité internationale » (tiens, il n’y a pas « excellence » dans le nom ?…) de ses différents laboratoires. Ce BQI sert à attribuer…

Je ne pense bien que dans ma langue

Je poursuis ici la réflexion engagée dans le billet précédent, en publiant mon deuxième élément de réponse. Parler ensemble suppose donc que, par-delà les langues, nous parlions de la même chose. Par-delà la différence des langues… ce qui n’est pas le moindre des problèmes ! Relevons d’abord que les chercheurs anglophones,…

Parlons-nous de la même chose?

Je poursuis la réflexion entamée il y a désormais deux billets, parce qu’il me semble qu’on ne doit jamais rester sur le sentiment de « quelque chose qui cloche » sans aller voir tout au fond de quoi il s’agit… pour remonter à la surface avec des solutions ! Je parlais dans mon…

« Exception culturelle » ou complexe de colonisé?

Je reviens sur l’article évoqué dans mon précédent billet, parce qu’au-delà de l’intérêt que j’ai trouvé à certaines réflexions sur l’album, ou plus exactement sur les discours des spécialistes de l’album, j’ai ressenti à la lecture une forme de gêne dont j’ai d’abord ignoré d’où elle venait. Il me semble,…

L’album n’est pas un objet « magique »

L’été donne enfin l’occasion de rattraper son retard de lectures. De fil en aiguille, une note de bas de page en appelant une autre, j’ai fini par tomber sur cet article de Clémentine Beauvais, publié en 2015 dans la revue norvégienne Barnelitterært Forskningstidsskrift / Nordic Journal of ChildLit Aesthetics[1], et…