Auteur : Marie-Anne Paveau

La photographie déictique en ligne [7/7]. Détournements ludiques, critiques et politiques

Avertissement : certaines photos violentes apparaissent dans le billet et les liens Comme tout genre installé, la photo déictique, et tout particulièrement le selfie-visage, fait l’objet de détournements et d’usages ou de mobilisations, ce qui en fait un dispositif photodiscursif, voire même photorhétorique bien éloigné de la seule présentation de…

La photographie déictique en ligne [6/7]. De la pluie, de la neige et du ciel bleu

“Sous les rayures”, 18.08.18, compte Instagram de passageres_ Parler de la pluie et du beau temps, c’est une activité sociale comme une autre, ou plutôt, c’est l’activité sociale par excellence car elle ne sert, exclusivement, qu’à faire société. Small talk Parler de la pluie et du beau temps, et, on…

La photographie déictique en ligne [5/7]. Des trains, des voitures et des avions

Après les pieds, les verres et les textes, les voyages. Sur les réseaux, les internautes postent des photos de leurs voyages (ou plutôt d’elleux en train de voyager), qu’il s’agisse de grandes traversées ou de petits déplacements. Que la deixis y soit directe ou indirecte, il y a toujours une…

La photographie déictique en ligne [4/7]. Des textes, des textes et des textes

Il suffit de suivre sa timeline sur Twitter, son journal sur Facebook, son fil Instagram : nos ami.e.s et correspondant.e.s publient des photos de textes, toutes sortes de textes. Sur les réseaux sociaux en particulier se développe de plus en plus une pratique de screenshot de texte ou de photographie…

La photographie déictique en ligne [3/7]. Des verres, des tasses et des assiettes

Instarepeat, 17.11.2018 Alors que le précédent billet portait sur les parties du corps, et donc sur le rôle du sujet dans la photo déictique ou autophotographie, celui-ci se concentre sur les objets photographiés, rassemblés thématiquement dans la catégorie “boire et manger” (pour aller vite) : les verres, les tasses, les…

La photographie déictique en ligne [2/7]. Des visages, des pieds et des mains

Les pieds d’Elsa, juillet 2019 On les connaît et reconnaît bien, les selfies ou autophotographies de visages, les selfeet ou autophotographies de pieds, les photographies déictiques de mains et d’ombres (qui n’ont pas reçu de nom particulier à ma connaissance : on va dire selfhands et selfshades). Il s’agit maintenant…

1 Mo = 15 g de CO2. L’impact écologique du courrier électronique

A New Ecology Il y a quelques années, j’avais eu le projet d’une série intitulée #DélivrezNousDuMail, né d’un hashtag que j’avais lancé sur Twitter un jour d’épuisement devant la quantité de messages reçus quotidiennement, qui nous maintiennent dans une tension permanente vers un objectif impossible (il en reste des traces…

Une cathédrale brûle et le « nous » devient national

Pour Michèle Sibony Unes françaises et internationales du lendemain de l’incendie Notre-Dame a brûlé. C’est une catastrophe architecturale (une des plus belles réalisations gothiques dans le monde), patrimoniale et économique (un monument classé, le plus visité de Paris), religieuse (pour la communauté catholique) et symbolique et mémorielle (le lieu de…

La panique décoloniale

En février dernier, quasiment le même jour, sont parus deux ouvrages qui font déjà date dans l’histoire de la pensée politique : La dignité ou la mort. Éthique et politique de la race de Norman Ajari (La découverte) et Un féminisme décolonial de Françoise Vergès (La fabrique). Ils paraissent dans…

« Sexe, race et colonies ». Lecture matérielle (3). Effets et regards

pour Thi Ba Voici le troisième et dernier billet d’analyse de l’ouvrage Sexe, race et colonies, qui concerne essentiellement les problèmes de réception. Le premier, « Sexe, race et colonies ». Lecture matérielle (1). Caractères, nombres, paratextes« , était consacré aux aspects éditoriaux les plus techniques, le second, « Sexe, race et colonies ». Lecture…

« Sexe, race et colonies ». Lecture matérielle (2). Images et textes

Pour Saïda Après un premier billet sur les caractères, les nombres et les paratextes, je consacre ce second texte sur l’ouvrage Sexe, race et colonies à la question des images, qui a été débattue de manière la plus polémique. Ici aussi, mon point de vue est celui d’une linguiste habituée…

« Sexe, race et colonies ». Lecture matérielle (1). Caractères, nombres, paratextes

Pour Victorine et Marguerite J’ai lu Sexe, race et colonies, le livre polémique de l’automne dernier : j’ai lu le texte du livre, plus exactement les textes car ils appartiennent à plusieurs genres et fonctionnent sur plusieurs niveaux, j’ai regardé les images, et j’ai observé le lien entre le texte…

Pour une postlinguistique 8. Ce que (se) disent les plantes. Interactions végétales

« J’ai perdu mon temps ; la seule chose importante dans la vie, c’est le jardinage », Sigmund Freud cité par Francis Hallé, dans Plaidoyer pour l’arbre. Parler de communication et d’interaction végétale, de langage des plantes ou de production de sens par les plantes n’est pas métaphorique. Les travaux en phytosémiotique, neurobiologie…

Pour une postlinguistique 7. En finir avec le zoocentrisme. Analyse du discours végétal

Sous le charme   Si l’idée d’un discours animal paraît encore contre-intuitive à bien des linguistes et des chercheur.e.s en général, celle d’un discours végétal n’est sans doute pas envisageable pour la plupart d’entre elleux autrement que comme une fiction poétique. Pourtant, les recherches menées en biologie et neurobiologie végétale,…

En finir avec l’anthropocentrisme – l’analyse du discours animal

Chaser, la chienne border collie aux mille mots du chercheur John Pilley La question des animaux s’est imposée dans l’espace public mais également dans la recherche en sciences humaines et sociales, questionnant la doxa spéciste sur laquelle reposent bien des fondements de nos sociétés. Dans les trente dernières années, elle…

Pour une postlinguistique 5. Un réalisme qui n’a plus peur de l’agentivité des choses

« Le réel, c’est non pas ce qu’il nous arrive d’en penser, mais ce qui reste inchangé par ce que nous pouvons en penser. » (Peirce, Collected Papers 8.12, cité par Tiercelin 2017 : 17) Les linguistes auront sans doute reconnu dans ce titre une paraphrase du titre d’un article…